Clinique – Plateaux Médico-Techniques

Plateaux Médico-Techniques

Situé au 1er étage, le bloc opératoire est composé comme suit:

  • Un secteur d’endoscopie digestive de 2 salles, attenant à une salle de nettoyage et de désinfection des endoscopes
  • Un secteur classé en air à très haut risque infectieux de 5 salles, pour les activités de chirurgie orthopédique, ophtalmologique, esthétique…
  • Un secteur classé en air à haut risque infectieux de 7 salles, pour les activités de chirurgie viscérale, urologique, stomatologique , oto- rhino –laryngologique, gynécologique et vasculaire …
  • 1 salle de surveillance post interventionnelle de 24 postes.
  • 3 zones d’attente et de préparation
  • 1 service de stérilisation centrale  (située au rez de Jardin de la clinique) , reliée au bloc par accès réservé et dédié.

SSPI : Salle de Surveillance Post-Intervention
Elle est située à proximité des salles d’opération, dans l’enceinte du bloc opératoire.
Le nombre de postes, emplacements pour accueillir un patient, est adapté au nombre de salles d’intervention.
Ses horaires d’ouverture dépendent des horaires de fonctionnement des salles d’opération.
Chaque poste est équipé d’un moniteur de surveillance ECG, oxygénation et pression artérielle.
On y trouve aussi systématiquement de l’oxygène mural, de l’air médical et un système d’aspiration.

Chaque patient ayant subi une anesthésie générale, et certains gérés sous anesthésie locorégionale séjournent en SSPI après leur intervention.
Les patients peuvent être installés sur un brancard ou dans leur lit.
Ils y sont surveillés par une infirmière spécifiquement formée à la salle de réveil, sous la responsabilité d’un médecin anesthésiste.
Si nécessaire, on continue la ventilation artificielle jusqu’au réveil complet.
Les patients en hypothermie sont réchauffés à l’aide de couvertures soufflant de l’air chaud.

La prise en charge de la douleur, débutée dès la fin de l’intervention, est poursuivie en SSPI.
Tout médicament spécifique, nécessité par l’état du patient, est également administré, sur prescription médicale.
Les infirmières débutent aussi la surveillance chirurgicale (saignement, pansement …)

La sortie de SSPI se fait après avis du médecin anesthésiste, lorsque le patient a des constantes vitales stables, que sa douleur est calmée, et qu’il n’y a pas de problèmes chirurgicaux.

C’est un lieu de nettoyage et de stérilisation du matériel qui doit être séparé des autres.

Elle se divise en deux parties :

Une partie sale ou contaminée (zone de nettoyage),

Une partie propre (zone de conditionnement et de stérilisation).

Dans cette salle, le port des gants, masques, lunettes, blouses,… est obligatoire.

Il est important de respecter à chaque étape un flux logique, évitant tout croisement entre matériel sale et matériel propre.

Notre bloc opératoire, la salle de réveil, les services de stérilisation font l’objet de contrôles qualité. Les locaux sont contrôlés à périodicité définie par une entreprise spécialisée et par les autorités de tutelles.

Radiographie

La radiographie découverte en 1895 par Wilhelm Conrad RÖNTGEN garde actuellement (malgré les derniers progrès tels que le Scanner, l’échographie Doppler couleur ou l’IRM) un intérêt diagnostique de premier plan dans beaucoup de domaines de la médecine.

Échographie

L’échographie, technique d’imagerie employant des ultrasons est apparue en 1951; l’usage en obstétrique date du début des années 1970. Elle tient une place importante au côté de la radiographie conventionnelle, du scanner et de l’I.R.M, dans le cadre du diagnostic.

IRM

L’IRM ou Imagerie par résonance magnétique est l’une des techniques d’imagerie médicale les plus récentes. Elle permet de visualiser avec une grande précision les organes et tissus mous, dans différents plans de l’espace. Il est ainsi possible de déterminer la position exacte de lésions autrement invisibles. Réalisé sous la direction d’un médecin radiologue, cet examen ne provoque aucune irradiation. Il ne fait appel en effet, qu’aux propriétés des champs magnétiques.

Le Centre de Radiothérapie de Seine et Marne accueille à Melun les patients dont la pathologie nécessite une radiothérapie. Pour ceci il détient une autorisation délivrée par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

La radiothérapie est une méthode de traitement locorégional des cancers, utilisant des radiations pour détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité à se multiplier. L’irradiation a pour but de détruire toutes les cellules tumorales tout en épargnant les tissus sains périphériques.Elle est basée sur l’utilisation des rayonnements ionisants (photons ou électrons de haute énergie) délivrés par des accélérateurs de particules.
Chaque année, le CRSM reçoit plus de 800 patients pour leur radiothérapie. Centre à dimensions humaines, notre vocation est d’offrir des soins de qualité, avec des techniques performantes, aux patients du sud Seine et Marne, ainsi que des départements limitrophes.

L’équipement de la clinique

Nous disposons d’un plateau technique complet qui comporte notamment les équipements suivants:

2 Accélérateurs de particules :

1 Clinac 2100 X
1 Truebeam

Renseignements Pratiques

Les médecins du service:
Dr Farès Abbassi
Dr Clémentine Borin-Gourbeix
Dr Monika Michel
Dr Vivien Fung

Direction:
Mme Martine Caseiro

Pour prendre un rendez-vous avec un médecin du service:
Téléphone: 01-60-56-03-73
Fax: 01-60-56-03-77

Pour vous renseigner sur le déroulement de votre traitement auprès du plateau technique:
Téléphone: 01-60-56-03-70

La scintigraphie est une méthode d’imagerie médicale utilisant des traceurs radioactifs spécifiques suivant les organes explorés. Elle permet une approche fonctionnelle de la pathologie.
Les examens de médecine nucléaire sont utilisés pour l’étude de nombreuses pathologies, notamment dans le domaine cardiaque, de la cancérologie, de la pathologie thyroïdienne, et des explorations rénales…

Le traceur utilisé, appelé radio pharmaceutique, émet un rayonnement adapté à sa détection par une gamma caméra ou une caméra TEP. L’irradiation n’est pas plus importante que pour les examens d’imagerie radiologique.

Notre équipe est à votre disposition pour toute information complémentaire par téléphone ou sur le site CMN77

Le service de médecine nucléaire de Melun est équipé d’une gamma-caméra double-tête, une caméra double tête hybride couplée d un scanner et d’un TEP-Scan.

Équipe para-médicale: manipulateurs, secrétaires, et une Personne Compétente en Radioprotection

Médecins Nucléaires: Dr R. Genin, Dr T. Poisson, Dr R. Guedec-Ghelfi, Dr F. Gutman, Dr O. Messian, Dr D. Poncin, Dr JM. Esnault, Dr A. Cuif-Job

Service de Médecine Nucléaire
Clinique Saint Jean Santé Pôle
Bâtiment B- Rez de Jardin
272 avenue Marc Jacquet
77000 Melun
Tel: 01 64 14 30 10
Fax: 01 64 14 30 11